« Contrairement au croyances populaires, les régimes yo-yo n’auraient aucune conséquences sur la santé, ni sur la capacité future à perdre du poids ». C’est la conclusion du  Centre de Recherche de Fred Hutchinson de Seattle .

 L’étude a été menée sur plus de 400 personnes obèses âgées de 50 à 75 ans.42% des répondants avaient subi plusieurs fluctuations de poids perdant et regagnant plus de 5 kilos au cours des douze derniers mois,.

 Les participants furent séparés en deux groupes et soumis à deux types de régime. Le premier était soumis à un régime hypocalorique, tandis que le deuxième devait également suivre un régime pauvre en calories ainsi qu’une activité physique de plus de 225 minutes par semaine.

 

shutterstock_98338997

 Résultat : les chercheurs ont noté une perte de poids presque égale chez les deux groupes, les personnes sujet à des fluctuations de poids et les personnes au poids stable.

Une bonne nouvelle pour les victimes de régimes yo-yo qui peinent à stabiliser leur poids.s Dans une déclaration, la directrice du Centre de Diététique de l’Université de Yale, a décrit cette nouvelle comme très encourageante pour les personnes en surpoids qui y verront sûrement un nouveau soutien pour perdre du poids.