castration

Etonnant mais vrai. D’après une récente étude coréenne publiée dans la  revue  américaine Current Biology, les hommes castrés vivraient plus longtemps. Une solution qui autrefois, était pleine de sens mais qui aujourd’hui, n’est pas prête de convaincre grand monde…

 

Exemple avec les eunuques de l’empire coréen

Dans l’empire Coréen, les eunuques jouissaient en effet d’une grande popularité. Partiellement ou entièrement castrés, les eunuques étaient relégués à des postes « d’importance ». Guardiens de harem ou guardes dans la cour impériale , ils étaient considérés comme des hommes de confiance par la grande noblesse. Mieux encore, d’après de nombreux écrits, les eunuques bénéficiaent d’une plus grande longévité et pouvaient ainsi vivre jusqu’à 19 ans de plus que les non castrés.

Si le confort de la cour impériale leur assurait certes un meilleur état de santé que la population générale, pour les scientifiques les raisons de leur longévité seraient physiques. En effet, l’empereur ou son entourage vivant dans un confort nettement plus agréable que les eunuques mourraient généralement jeunes soit pas plus de 40 ans.

 

L’absence d’hormones mâles en cause

Pour les  scientifiques, c’est donc une certitude, la longévité des eunuques s’expliquerait principalement par l’absence d’hormones mâles qui prédisposent généralement les hommes des problèmes cardiovasculaires.

 Si l’étude porte essentiellement sur des données anciennes, de récentes études ont également confirmé  le lien entre longévité et castration. Mais même pour 20 ans de plus, il est peu probable que ces hommes se mettent à de telles pratiques…