hospital_gown-725410

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, impossible d’y échapper, la  fameuse blouse blanche est à la Une de tous les journaux. « Impudique » nous dit-on dans l’Express, ou encore « indigne » nous dit  le Figaro. Cette tenue médicale  qui passait jusque là inaperçue, déferle la chronique. Mais alors pourquoi autant de bruit pour une simple tenue hospitalière. La blouse blanche serait-elle une insulte aux patients ?Faut-il bannir définitivement la blouse blanche de nos hôpitaux ?

 

 Patients,  proches et personnel hospitalier, tous se sont réunis cette semaine pour manifester contre une mode hospitalière qu’il juge insolente à leur goût : la blouse blanche. Au total, les plaignants ont récolté plus de  4000 signatures pour leur pétition qui vise à mettre un terme  au port de  la blouse .

 La pudeur en question

Une mesure déjà mise en place au Canada et en Grande-Bretagne qui ont trouvé le bon compromis entre pudeur et pratique. Car c’est bien pour son côté pratique que  le personnel hospitalier nous propose la blouse blanche depuis plusieurs années. Simple et facile à détacher, elle permet de changer rapidement les patients. Elle est aussi très économiques et unisexes , mais  le hic, c’est quelles dévoilent les parties intimes des patients.

 Pour se déplacer, il faut ainsi soit laisser sa pudeur de côté ou fermer discrètement sa blouse, la main sur le bas du dos. Un geste pas très pratique qui est loin d’enchanter les patients. Mais alors le port de la  blouse blanche est-il réellement obligatoire ?

 

Interdire la blouse : une priorité ?

Si l’on en croit certaines sources , le port de la blouse est uniquement requis, dans l’attente d’une entrée au bloc opératoire, ou d’une visite médicale . Les personnes âgées ,ou handicapées sont aussi susceptibles de la porter lors de la toilette.Après l’intervention  ou le bain, le patient est alors autorisé à porter une tenue plus ordinaire qui lui est propre. Ces règles sont déjà mentionnées dans la charte de la personne hospitalisée, qui préconise le respect de l’intimité de la personne traitée.

 La pétition déposée il y a seulement quelques jours a suscité  de vives réactions  sur les réseaux sociaux qui dénoncent parfois l’inutilité de la démarche. La blouse blanche est-ce réellement la priorité de l’hôpital ?Et pourquoi ne pas fermer simplement cette blouse  avec plus d'attaches? Bref pourquoi faire autant de bruit pour un "petit" détail ?