L’obésité chez les adultes  est en constante augmentation. En France, l’obésité à quasiment doublé au cours des trente dernières années. Des chiffres alertants qui concernent de plus en plus les enfants. A l’occasion de la nouvelle année, voici donc le moment de faire un point sur l’obésité infantile en France.

La DREES, la direction de l’administration centrale des ministères sanitaires et sociaux, vient de révéler des chiffres qui ont fait choc. D’après l’organisme, près d’un enfant sur 10 est en surpoids dans le monde, soit plus de 155 millions d’enfants. En 1963, ils n’étaient que 3% à souffrir d’obésité. Des chiffres qui augmentent fortement depuis les années 1980. Ainsi au cours des vingt dernières années, l’obésité infantile a augmenté de 17%.

Si Xenical peut être un recours efficace pour les personnes adultes, il n’est est rien pour les enfants, d’où la nécessité d’effectuer un dépistage régulier sur les enfants.Car d’après les médecins, lorsque l’obésité apparaît avant la puberté, il ya deux fois plus de chances pour qu’elle persiste jusqu’à l’âge adulte.

Pour un grand nombre de praticiens, il est donc primordial de mettre en place des recommandations internationales pour enrayer le problème à commencer par une éducation complète aussi bien des parents que des enfants.

D’après un bon nombre de pédiatres français, il faut d’abord éduquer les enfants au plaisir du goût dés leur naissance . La famille joue également un rôle important dans l’éducation alimentaire de leurs enfants. Si la famille adopte les bonnes attitudes, l’enfant sera plus à même de grandir dans des conditions saines, sans risque d’obésité.