shutterstock_88729192

Les seins, les fesses, le ventre, les femmes sont souvent complexées par leur corps. Mais d’après une étude portugaise publiée dans le Journal of Sexual Medicine,le malaise des femmes s’accentuerait lors du rapport sexuel.

 Des femmes complexées

Aventure d’un soir, ou relation  sérieuse, pour les femmes rien n’y changerait. Le rapport sexuel serait souvent vécu comme une épreuve. Et pour cause, d’après la société Solta Medical, 53% des Françaises ne seraient pas à l’aise avec leur corps. Et l’âge n’arrangerait pas les choses. Les femmes de plus de 35 ans se diraient en effet moins satisfaite de leur silhouette à mesure que les années passent.

 Elles seraient ainsi 52% à être prêtes à changer de ventre, tandis que 21% et 19% d’entre elles, auraient préféré avoir des fesses ou des jambes différentes. Des complexes qui ne font pas l’affaire des hommes. Les femmes préoccupées par leur apparence physique auraient en effet plus de mal à se concentrer sur l’acte sexuel, affectant ainsi leur sexualité.

La durée de la relation n'aurait aucune influence 

Pour les chercheurs, la durée de la relation n’aurait aucune influence sur la capacité de la femme à être plus à l’aise avec son partenaire= . Ainsi sur les 390 femmes interrogées, seule une minorité des femmes en couple depuis plus de dix ans se disait plus à l’aise avec leurs partenaires.

 Les hommes quant à eux, seraient plus zen que ces dames. En effet, d’après une récente étude, si les hommes sont bien conscients de leurs imperfections, ils n’en sont pas pour autant affectés et seraient plus à l’aise avec leur corps lors du rapport sexuel.

 Des résultats d’étude qui démontrent encore le diktat du corps parfait chez la femme. Si l’apparence physique de l’homme devient aussi de plus en plus importante , chez la femme , c’est presque une obligation.