La protection des brevets, une question importante pour Pfizer

 Alors qu'un nombre croissant de brevets importants de molécules de médicaments seront bientôt expirés, le laboratoire Pfizer essaye de maintenir ses intérêt . En effet, les brevets des médicaments Lipitor et de Norvasc qui ont rapporté respectivement 13 milliards de dollars et 5 milliards de dollars de chiffre d’affaire expireront en 2011 et cela va contraindre Pfizer à réduires ses marges. De plus, peu de médicaments potentiels sont prévus dans les prochaines années chez le géant pharmaceutique américain.

 Le Viagra est le symbôle de ce déclin

Le brevet du Viagra, le célèbre médicament contre les troubles de l'érection est la source de nombreux contentieux entre Pfizer et les fabricants de génériques. Au Canada, un tribunal avait déjà interdit en 2009 au fabricant de génériques Novopharm de commercialiser une version générique de la pilule bleue avant 2014. Les concurrents du Viagra, le Cialis et le Levitra.

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo pharmarecherche